EICHENLAUB Joël

–Voir ses oeuvres–

Il n’existe que dans la solitude, ovni terrien malgré lui, le propre de l’artiste vrai, en quelque sorte.

Artiste singulier, charme d’un monde qui l’ignore, il se considère comme une conséquence de ce qui l’entoure. Il citerait volontiers Picabia « Je me déguise en homme pour n’être rien ».

Joël Eichenlaub est un créateur instinctif, interrogeant sans cesse le Dieu absent. Il s’est créé un véritable univers fantasmagorique, dantesque, cataclysmique qui marque le spectateur de manière indélébile.
La véracité du propos, la profonde intensité de l’oeuvre, sa folle imagination et ses couleurs viscérales suprêmement distillées, fruit d’un esprit tourmenté font voyager le spectateur dans les profondeurs de son inconscient.

Tout brûle dans cette divine comédie. Une oeuvre d’une sincérité absolue, habitée, célébrant les démons de l’artiste qui sont aussi les nôtres. Joël est un esthète inspiré, allumé, un noble fauve travaillant l’espace du dedans, l’ombilic des limbes avec une acuité féline.

Les masques sont sa marque de fabrique. Ils sont les différentes identités cachées derrière les visages et toutes les intéractions qui peuvent exister entre les interactions de ceux-ci.

Son travail est la quintessence d’un esprit habité d’un feu ardent, d’une âme tourmentée et d’un homme profondément honnête. Un artiste Majuscule.

Biographie de Philippe Muller

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut